16 mars 2019

Test

 

Petit test ce matin des chaussures VTT SUPLEST Offroad Pro X.1 Trail lors d’une sortie avec Bastien en forêt de Buzet.

5a211de193442

 

 

 

Chaussons … Une impression d’être dans des chaussons, grand confort et très bon rendement … L’avant du pied, le talon, sont bien renforcés et protégés. Je n’ai pas testé en situation de marche ou de porté mais la semelle semble bien pensée.
Et le système de serrage Boa permet un ajustement très précis et très rapide, de même pour le déchaussage.

 

Posté par mastercycle à 13:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 mars 2019

Entre Montastruc et Lugan

Réactualisation d’une trace déjà publiée faite en nocturne hier avec Dominique.

Ce circuit est vraiment très agréable, très varié et présente un bon dénivelé avec quelques bons coups de cul. Les montées et descentes au départ sur Montastruc peuvent être évitée mais sont très ludiques et chauffent la machine de suite.

La trace : https://www.visugpx.com/VZczM8unls

J’en ai déjà parlé sur ce blog, rouler de nuit est très plaisant : on découvre un nouvel environnement, même sur des circuits qu’on connaît particulièrement. On a une autre appréhension du relief (on le « voit »  moins, même si on le sent au pédalage). On peut aussi voir du gibier qu’on ne verrait pas en journée …
Et lâcher les freins by night procure de sacrées sensations.
Cela permet aussi d'étendre ton emploi du temps s'il doit être chargé même le week-end : tu roules le vendredi après le boulot, tu ne rentres pas trop tard, si c'est sec tu n'a pas à passer un long moment au nettoyage, tu ne te couches pas trop tard et tu as le week-end pour toi.

J’ai été étonné par contre : j’ai roulé en garnotte récemment, notamment sur le Lauragais et c’était assez sec ; hier par contre, même si cela a concerné de courtes portions, on est revenu bien boueux, lavage obligatoire du vélo et des chaussures …

Parlons un peu matériel, même si ce n’est pas le sujet que j’aborde le plus souvent sur mon blog. Je préfère souvent raconter mes sorties d’un point de vue nature et humain.


Deuxième sortie après l’Alaric avec ma transmission 1x12 : au top ! Fluide, très bien pensée. Uniquement sur le plat très roulant le 32-11 est un peu limité mais cela n’empêche pas de rouler à 30 à l’heure si on appuie bien. Le 1x12 est une autre façon de pédaler, plus « souple ».
Test des chaussures VAUDE TVL PAVEI : très bonne tenue du pied, très bonne transmission à la pédale, grand confort, je n’ai pas fait de poussé ou porté hier pour les tester dans cette configuration. Cette marque fait de très bonnes choses pour tout ce qui touche la montagne et les pratiques sportives qui y sont associées.

136701219-ld-0000

 


Je verrai très bientôt si les SUPLEST Offroad Pro X.1 sont aussi à la hauteur (notamment pour les portés ou poussés), elles devraient l’être …

Un éclairage puissant est nécessaire de nuit, on en trouve de nombreux modèles très performants et peu onéreux. L’importance est dans la puissance de l’éclairage et la durée de fonctionnement de la batterie. Pour ma part, en VTT, j’ai opté pour des modèles d’éclairages à batteries externes et j’ai plusieurs batteries, je suis tranquille pour un bon nombre d’heures, j’en reparlerai plus longuement je l’espère en fin de raid à Cahors le 14 avril.

Petit coup de pub à la marque ENDURA dont j’ai quelques articles, dont les lunettes Spectrum orange que j’utilise sur route et la nuit, très bon produit, léger et vraiment pas onéreux, c’est à souligner. ENDURA fait de très bonnes choses, techniques à assez bon prix, pour le VTT.

J’aime beaucoup la marque FOX comme beaucoup de fashions victims aimant le VTT ou la moto. Cette marque fait de beaux produits, parfois d’un certain prix. Hier soir j’ai roulé avec les gants Attack water, légers, respirants, très confortables ; je ne les ai pas testés sous la pluie pour laquelle ils sont théoriquement adaptés.

Un grand merci à Dominique qui a prétexté des soucis mécaniques au niveau de ses disques pour me laisser assez souvent devant et l’attendre …

  

 

06 mars 2019

SAV

Message de SUPLEST Suisse suite à mon témoignage sur l'utilisation des Edge Performance en Alaric : geste commercial de 40 % de réduction sur un achat de la marque. Plutôt sympa et commercial au sens noble du terme ...

5a21208e0e3d6

5a211de193442

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À suivre ...

Posté par mastercycle à 14:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 mars 2019

Bleu

 

Je voulais des chaussures bleues … Et j’avais trouvé les magnifiques SUPLEST Edge Performance 3, chaussures de la marque à l’ours bernois comme logo …

Si vous avez lu mon compte-rendu de sortie du 3 mars dans l’Alaric, vous avez dû sentir ma légère déception au sujet de ces chaussures que j’ai utilisées pour la première fois pour cette sortie.
L’Alaric, il est vrai, c’est du lourd, du qui fait mal au matériel et au pilote mais bon, j’ai déjà roulé dans l'Alaric et de telles conditions là ou ailleurs et je n’ai jamais eu une telle déception : revêtement au niveau des talons déchiré, devant aussi, et même les vis des emplacements de crampons qui ont sauté …

L’explication est simple et je ne vais pas faire de procès à SUPLEST : ce sont des chaussures de cross-country compétition, le genre de godasses réservées à l’élite et avec lesquelles tu ne déchausses jamais puisque tu passes partout ! Donc pas de contact avec le sol ou la roche ... Pas pour moi !

Malgré tout, avec des godasses au prix au kilo de la truffe Melanosporum Midi-Pyrénés du marché de Lalbenque au 26/02/2019, j’avais peut-être droit à m’attendre à autre chose que ça … D’autant plus que toutes les chaussures que j’ai eues auparavant ont toujours rempli leur rôle dans ces conditions et pour un coût bien inférieur, même des godasses très typées XC. J’ai tapé dans le trop exclusif, dommage, surtout pour le porte-monnaie. Et pourtant, je réfléchis toujours bien avant un achat technique.

À la décharge de SUPLEST, Le modèle Trail ou le modèle Offroad X.1 de la marque correspondraient plus à ma pratique mais je ne vais pas l’acheter, je n'ai pas la finance … Autant aller vers du Shimano MT300 ou MT301 pourtant estampillé loisir … Ou les Northwave Outcross Knit 2, voire les MAVIC Deemax Elite ou les SPIUK Quasar … Ou encore le VAUDE TVL PAVEI magnifiques ... Toutes bien moins chères mais plus solides certainement dans cette utilisation…
J’ai envoyé un petit message à Suplest France pour faire un retour terrain, effectivement il m’a été répondu que ces chaussures étaient des bêtes de course réservées au XC de compétition. J'ai ensuite envoyé un message pour demander si je pouvais espérer un sponsoring ou un prix sur une paire plus adpatée (la Offroad Pro X.1 Trail est superbe), il m'a été repondu que tous les contrats de ce type avaient été signés pour 2019 ... Je ne suis pas non plus un gloire médiatique, très loin de là, ou un "influenceur" mais je n'en lis aucun  ... Malgré tout, je pense que cela peut-être intéressant pour des marques de confier du matériel à des amateurs passionnés qui roulent régulièrement (ou non) pour tester "dans la vraie vie" ... Peut-être le font-elles ?

 

s (1)

 

 

La leçon du jour : attention aux produits très haut de gamme ciblés XC compétition, effectivement c’est pour la compet’ ! Lapalissade …
Reste à savoir si les gars changent de chaussures à chaque course … 

Affaire à suivre ...

 

Posté par mastercycle à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 mars 2019

Tour de l'Alaric

 

D’un canal à l’autre … J’ai roulé récemment en route ou en garnotte le long du canal latéral à la Garonne vers le Lot et Garonne, traversé Toulouse par le canal de Brienne puis les berges de Garonne, longé le canal du Midi à l’est de Toulouse ; ce matin départ de Trèbes, très jolie commune bordant l’Aude et le canal de Riquet, bien tristement touchée il y a presque un an, et plus récemment par les inondations, les stigmates sont toujours là …

 

Alaric19 (3)

Longue à VTT faite avec Dominique, préparation à notre participation à l’Ultra VTT Causses et vallée de Dordogne le 14 avril …
Avec Dominique, c’est assez simple, moi derrière, moi derrière et lui devant, il a toujours du courage, il partage, pas de mauvais temps par contre comme dans la chanson, toujours content sur le vélo et bien sûr pas d’histoire d’éclair blanc, l’éclair c’est lui ! Pierre-Yves, si tu lis ce message, il faut vraiment qu’on roule un jour avec Dominique, j’aurai deux sacrés lièvres devant moi …
J'espère ne pas dévoiler un des secrets de cette sacrée condition physique qu'a l'ami Dominique : sur de la longue comme ça, il mange régulièrement sa petite salade de riz agrémentée et un bon paquet de noix de cajou, boit de l'eau et comme beaucoup une boisson non pas énergisante mais riche en sels minéraux pour faciliter l'élimination des toxines. J'adhère !

Mise en bouche ou en jambes le long du canal du Midi jusqu’à Marseillette pour se diriger via Capendu (superbe entrée en matière par le petit lac et le parcours de santé) vers le plat unique mais très copieux qu’est la montagne d’Alaric, sur les terres de la Birado, de la Trace du sanglier ou de la Fumade, de belles randos organisées par les clubs du coin. Le circuit suivra en bonne partie le GR36 et ses variantes. Le massif est bien balisé pour la randonnée pédestre et les chemins ou sentiers balisés sont très bien entretenus. Nous croiserons plusieurs groupes de randonneur et un seul vététiste (de Tournefeuille) que nous essaierons de suivre dans la première descente depuis le Signal de l’Alaric où nous passerons deux fois. Impressionnant le monsieur en descente !

Petite précision : le circuit est, en tout cas pour mon niveau, très exigeant et très technique, en descente comme en montée … J’ai poussé, porté … Sur ce genre de parcours, j'essaie de ne pas me mettre dans le rouge, je ne cherche pas à faire exploser le chrono, je n'en ai pas les moyens, j'y vais pour en baver quand même un peu (ou beaucoup), mais c'est tellement beau !

 

Alaric19 (4)

Alaric19 (5)

Alaric19 (6)

Alaric19 (7)

 

L’Alaric est un magnifique massif à aborder en VTT, constitué de deux barres rocheuses, d’une vingtaine de kilomètres de long sur 3 à 6 de large, avec du dénivelé, du technique, de la caillasse, de jolis sentiers, de superbes paysages avec vue sur les massifs voisins et les Pyrénées, et une nature sauvage. Les sentiers sont soit en sous-bois, soit à travers la garrigue (les odeurs !), dans les cailloux, les terres calcaires ou quelques terres rouges,  très variés !
La géographie, la géologie, la végétation offrent aussi une grande variété. La journée a eu un patit goût de printemps avec les premières fleur, jonquilles ou violettes, les lavandes en fleurs, les fruitiers envahis par les insectes pollinisateurs, ... Et ces odeurs !

Ce massif tient son nom de l’installation dans notre région au 5ème siècle des Wisigoths du roi Athaulf, successeur d’Alaric. La légende prétendrait d’ailleurs que le tombeau d’Alaric se trouverait dans une grotte du massif, mais peut-être serait-ce celui d’Alaric deuxième … Sans parler du trésor (dont le trésor du temple de Jérusalem et le chandelier à 7 branches) qu’Alaric aurait dérobé à Rome … Voilà pour la page histoire.

 

Alaric19 (10)

Alaric19 (14)

Alaric19 (17)

Alaric19 (19)

Alaric19 (20)

On est allé chercher le point culminant à 600 m (sacrée montée) quand même pour s’engager ensuite dans une magnifique descente qui nous ramènera une deuxième fois au sommet, le panorama au sommet est magnifique et vaut bien deux fois le détour …
Petit répit ensuite vers Montlaur.
J’avais prévu d’attaquer ensuite le flanc sud de l’Alaric avec une superbe descente pour rallier Monze, Montirat et la fin du circuit par le lac de La Cavayère.
Finalement après Montlaur, on est allé chercher les ruines du château de Miramont, superbe site, d’où une fin de circuit moins intéressante ensuite après Barbaira. Par contre le plateau après Montlaur est superbe.
Vous pouvez pousser jusqu’à la cité de Carcassonne si vous ne la connaissez pas.

La trace : https://www.visugpx.com/shd2Ryy6fz?t=2

J'avais une grosse différence entre mes données GPS et les données affichées ensuite sur VisuGPX, en publiant avec seuil 0 et lissage 3 points, c'est beaucoup mieux. 

IMG_0485

 

Alaric19 (21)

Alaric19 (22)

Alaric19 (23)

Alaric19 (24)

IMG_0489

IMG_0495

IMG_0498

Alaric19 (25)

 

Cette rando longue a été l’occasion de tester ma nouvelle transmission 1x12 : pédalier Truvativ STYLO carbone, manette et dérailleur SRAM Eagle XO, cassette MSC 12v 11-50 Light (belle pièce) et mes chaussures SUPLEST Edge 3. L’Alaric est le genre de terrain où le matériel est soumis à rude épreuve … Je précise que le matériel que je teste est le matériel que j’ai acheté et avec lequel je roule.

Alaric19 (1)

Alaric19 (2)

chaussures-vtt-suplest-edge-3-performance-02034

 

 

 

 

 Le 1x12 fonctionne super bien, le dérailleur bodybuildé doit y être pour quelque chose. La chaîne reste assez droite sauf sur le grand pignon où on voit un léger déport. Il faut un peu de pratique pour s’adapter à ces nouveaux braquets un peu différents d’un transmission 3x9 vitesses. Je m’explique avec ce tableau récapitulant les différents rapports des deux versions, calculs que je fais chaque fois que je change une transmission pour être sûr de retrouver les rapports auxquels je suis habitué ou des rapports proches :

3x9 vitesses

Dents pignons

11

12

14

16

18

21

24

28

32

 

Rapport 42/

3,82

 

3,5

3

2,625

2,33

2

1,75

1,5

1,313

Rapport 32/

2,91

2,67

2,29

2

1,78

1,52

1,33

1,14

1

Rapport 22/

2

1,83

1,57

1,375

1,22

1,05

0,92

0,79

0,69

1x12 vitesses

Dents pignons

11

13

15

17

19

21

24

28

32

36

42

50

Rapport 32/

2,91

2,46

2,13

1,88

1,68

1,52

2,86

1,14

1

0,89

0,76

0,64

Vert : rapports égaux.
Orange : rapports très proches (au centième).
Bleu : les rapports extrêmes proches entre les deux systèmes.

Pourquoi roulons-nous en deux ou trois plateaux ? Pas pour avoir 18, 20, 27 ou 30 vitesses : certains rapports se répètent, on utilise en fait une quinzaine de vitesses mais certainement les rapports extrêmes qui ont leur importance. Pour choisir une cassette ou des plateaux, c’est ces extrêmes qu’il faut regarder.
Le 1x12 essaye en fait, en réduisant le matériel (mais en le renforçant) d’optimaliser la plage de vitesses sans jouer du dérailleur avant, et ça marche plutôt bien, même si pour les sprinteurs ou gros appuyeurs ou pourrait dire qu’il manque au moins un rapport avec une petite denture derrière mais alors on peut monter un plateau de 34 devant ou pour les très gros mollets un 36 dents (là on retrouve les rapports du 3x9).

Cette configuration choisie me va très bien, les rapports en 12v sont un petit peu inférieurs aux rapports correspondants en 3x9, d’où une adaptation nécessaire, on pédale plus souple.

Et même si le dérailleur et la cassette sont bodybuildé, on peut, en fonction du matériel choisi, gagner un poids on négligeable, environ 350 g pour mon montage (si tu tapez encore plus haute dans la gamme et dans les prix, vous ferez mieux).
Mon vélo tout équipé, avec la tige de selle KS télescopique, pèse 11,660 kg. Vélo « rajeuni », le titane lui est intemporel, toute la suspension a été révisée et remise en état par X1 Racing Suspension, boîte de l’Hérault qui fait du très bon travail.

 

Titus 2019

 

Le pédalier et la cassette font merveille associé au dérailleur. Attention à prévoir des embouts protège-manivelles pour le carbone, j’ai touché plusieurs fois dans la grosse caillasse.

Mon pneu avant a particulièrement souffert de mon pilotage ce jour hésitant : je suis loin d'avoir choisi les bonnes traces dans les gros cailloux et quelques crampons sur le côté droit du pneu avant en ont un souvenir impérissable ... Pneu peut-être à changer pour l'Ultra en avril ...

Gros bémol sur les chaussures mais sont-elles vraiment faites pour ce genre de terrain ou tu marches pas mal, tu frottes sur la roche, etc ? Terrains que j'ai déjà pratiqués ici en Alaric ou ailleurs avec des chaussures beaucoup moins haut de gamme (et certaines typées XC) et sans ce problème rencontré aujourd'hui. On est quand même dans du (très) haut de gamme et le revêtement devant les chaussures et le talon est déjà très entamé, un peu rageant ... C’est peut-être plus de la chaussure XC compétition où tu poses rarement le pied ou un truc tellement beau que tu le mets dans une vitrine ... Question rendement et confort par contre, rien à redire.

 

suplest (3)

 

Alaric19 (26)

Alaric19 (27)

Alaric19 (29)

Alaric19 (30)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alaric19 (31)

Alaric19 (32)

Alaric19 (33)

Alaric19 (34)

Alaric19 (35)

08 janvier 2019

Packaging

 

On parle beaucoup emballages, suremballages, gaspillage … Oui, notre société de consommation produit beaucoup de déchets inutiles.

Mais quand tu achètes certains produits, il faut quand même reconnaître qu’il peut y avoir un sacré boulot sur l’emballage, même si cet emballage est voué à disparaître. Je ne sais si cela signifie qu'il faut continuer à produire ces emballages somptueux ...
Pour exemple cette superbe boîte de chaussures VTT SUPLEST Edge 3 avec sa housse pour chaussures fournie. Je ne sais pas si j’oserais mettre ces chaussures boueuses dans leur housse, ou alors c’est pour te pousser à toujours bien les nettoyer, ce que je ferais certainement ...

pack (1)

pack (2)

chaussures-vtt-suplest-edge-3-performance-02034

 

Ou alors ces boîtes contenant un dérailleur ou une commande SRAM Eagle XO … Le motif est en relief sur la boîte ...

 

 

pack (3)

 

pack (4)

 

pack (5)

 

pack (6)

 

SR-00_7018_304_000

57569cad42d45

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand packaging et design riment avec haut de gamme … Beau à recevoir, beau à ouvrir, beau à utiliser …

 

 

Posté par mastercycle à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,