31 mai 2019

Où le vent te mènera …

Ce soir, j’avais envie d’aller rouler en garnotte en semi-nocturne. Quand je roule sur route ou en gravel, je vérifie toujours d’où vient le vent, je pars en général face au vent pour revenir plus facile, ou alors vent de dos pour se faire mal au retour … Ce soir, il n’y avait pas de vent … Je me dis, tu vas longer le Girou, passer à Gragnague, prendre un chemin que je n’avais pas pris depuis un moment, puis aller pourquoi par vers Beaupuy, puis Flourens … Finalement, je suis parti vers Rouffiac, et là je me suis dit « Ça fait longtemps que tu l’as pas fait celui-là. », je suis donc remonté vers Castelmaurou. Et je me suis « Et si tu allais chercher Saint-Geniès pour faire la descente sur Launaguet et aller vers Toulouse …»
À Launaguet, je me suis dit « Et si tu allais longer l’Hers » … Alors je suis allé par là, je suis remonté vers Gratentour, et là je ne pouvais pas manquer le bois entre Gratentour et Cépet …

Arrivé à Cépet, je me suis « Et si tu allais vers la forêt royale ... ». Alors je suis allé tourner autour de Vacquiers, entre forêt et vignoble frontonnais. Et ensuite, je ne pouvais pas ne pas passer dans la forêt de Buzet …

Enfin, je devais passer aux Mortiers … Mais cela faisait un moment que je ne n’avais pas fait le chemin vers Gémil …

C’est bon de rouler sans direction précise, juste pour aligner quelques kilomètres en se faisant plaisir.

Entre chien et loup … Boucle faite en semi-nocturne, le gibier sort aux derniers rayons du soleil. Rapaces, lièvres, chevreuils …

 

La trace : https://www.visugpx.com/StuiV8PE6X

 

Petit salut à Stéphane Mi. : « Ta » flaque dans le petit bois du côté de Vacquiers est toujours là, je pense y installer une plaque commémorative de ta façon d'aborder les coins bien trempés style pilote de char d'assaut. Cyril et Pascal de la Farfelue Team sont pas mal eux aussi ...

 

G 310519 (3)

G 310519 (5)

G 310519 (6)

G 310519 (8)

G 310519 (9)

G 310519 (10)

G 310519 (16)

G 310519 (22)

 

 

 

Et c’est quoi cette nouvelle manie de rouler sur du chemin voire du tout-terrain avec des vélos de course ? C’est que se disent les vététistes que je croise quand je fais de la garnotte ou les routiers qui me voient débouler d’un  chemin très chaotique, faire un brin de route avec eux et repartir sur la gauche (ou sur la droite, ou en face) ensuite sur un autre chemin …

Si la question se pose (j’ai déjà pas mal écrit sur le sujet) c’est que ce type de vélo fait vraiment le lien entre toutes les pratiques cyclistes, toujours ce retour aux sources du cyclo d’autrefois ou du cyclomuletier avec la technologie d’aujourd’hui, je suis même sûr que tu peux te lancer avec sur une piste de BMX race et t’amuser …

Avec des roues de 700 même équipées de « gros » boudins de 38 mm, tu réapprends (ou tu apprends) à piloter, à rouler fluide, léger, quand ça tabasse. Seule limite quand même pour moi et qui justifiera l'utilsation  du VTT : la grosse caillasse.

Je me suis surpris ce soir à passer deux petits murs en 44/42 que je passe habituellement sur mon plus petit rapport en VTT, question rendement, ça envoie, attention à l’euphorie et à s’obliger à gérer sur de la longue …

 

 

 


23 mars 2019

Gravel entre Girou, Agout, Dadou et Tarn

 

Belle boucle vers le Tarn avec de belles portions de garnotte et tout-terrain.

Le circuit longe d’abord le Girou pour aller chercher le très joli lac de La Balerme, une quinzaine de kilomètres exclusivement gravel/tout-terrain. Ensuite, on prend du goudron pour rallier Montcabrier puis Bannières.

230319 (1)

230319 (2)

230319 (3)

230319 (4)

 


Là, on suit le très joli chemin de La Landy, on passe au lac du Messal pour ensuite faire un bout de la voie romaine qui rallie Massac-Séran à Puylaurens.
On passe à Viterbe, puis Fiac, réputé pour son golf.

230319 (6)

230319 (8)

Le circuit rejoint le sentier des crêtes entre Briatexte et Graulhet. Il y a de quoi faire en tout-terrain sur le secteur.
J’ai fait halte à Briatexte pour manger au restaurant-bar de France : patron très sympa et on mange bien pour pas cher.

230319 (9)

230319 (10)

230319 (11)

Le circuit part ensuite vers Giroussens.

Comme j’ai pas mal essayé de chemins sur le parcours (la trace non « nettoyée » fait quelques bons kilomètres de plus …) pour sortir cette trace, je n’ai pas fait ce que j’avais prévu au départ : traverser la forêt de Giroussens pour rejoindre ensuite Rabastens, passer à Mézens et traverser la forêt de Buzet …

Après Giroussens, le circuit passe à Saint-Sulpice-la-pointe, fin de circuit gravel vers Roquesérière et Montastruc-la-Conseillère.

 

 

230319 (13)

230319 (14)

230319 (16)

230319 (17)

230319 (18)

 

 

Je me régale à rouler avec mes trois vélos (VTT, tandem et garnotte), aujourd’hui j’ai pu encore une fois rallier des sites VTT que je connais mais où j’allais en voiture, j’ai aussi découvert des chemins que je ne connaissais pas.
Le vélo de garnotte est vraiment bien plus qu’un phénomène marketing, par contre il surprend quand on se frotte à du tout-terrain et qu’on croise des vététistes et il interpelle les routiers avec ses gros pneus …
Et peu importe la pratique, faites du vélo : sur route, VTT, sur roulettes, avec assistance, peu importe, c’est bon pour la santé et ça ouvre de jolis horizons !

Le printemps est là, les fleurs sont de sortie, les fruitiers sauvages sont en fleur, les premières semences ont germé, les animaux sortent de la torpeur hivernale.

 

Début de circuit jusqu’à la Balerme fait avec deux membres de la Farfelue Team garidéchoise : Philippe et Sylvain, merci à eux pour la compagnie bien sympathique.

 

230319 (5)

 

Il faut juste faire attention à une chose en gravel : on roule plus vite qu’en VTT, on a donc l’impression que c’est plus facile, on appuie plus, ça envoie mais on dépense quand même de l’énergie et sur la route ensuite il faut « assurer », donc il faut bien gérer son effort, notamment sur de la longue …

 La trace du jour : https://www.visugpx.com/XXCcFDqeig

 Comme souvent à la publication : dénivelés et moyenne réels plus importants ...