19 janvier 2019

Rouler au soleil et power of glove ...

 

Malgré une semaine bien chargée, je voulais faire une longue aujourd’hui. Une longue pour mon petit niveau c’est plus de 5 heures de vélo, une très longue c’est plus de 10h.

Pas de trace programmée : en partant ce matin et au vu de la météo incertaine, je me suis dit que j’allais chercher le soleil … Sans aller en bord de mer tout de même, là cela aurait été  une très très longue, surtout pour revenir …

190119 (1)

190119 (3)

Je pars ce matin vers l’est, le soleil est là-bas – logique le matin -, à l’ouest c’est plus couvert, je vois quelques rayons percer à travers les nuages …

190119 (4)

190119 (5)


Direction donc Belcastel puis Puylaurens et une incursion dans le pays d’Agout pour éviter un petit crachin au loin. Je pars vers Briatexte, passage à Cabanès, petit village au combien respectable avec sa piste cyclable-piétonnière aménagée sur la gauche d’une route en sens unique (dans le même sens) qui va vers le village, extraordinaire !

190119 (10)

190119 (12) 2

190119 (14)

190119 (18)

190119 (19)


Je contourne Briatexte, la pluie tombe dans le coin, rejoins Parisot. Là aussi changement de direction, le soleil est bien présent sur Giroussens, un petit vent s’est levé, il pousse les nuages …

À Giroussens, soleil sur la vallée de l’Agout et la vieille brique du village.

190119 (21)

190119 (23)

190119 (24)

190119 (25)

Je reste le long de l’Agout pour aller vers Saint-Sulpice-la-Pointe et partir vers Roqueserière par un chemin agricole.

Fin de circuit par Saint-Jean-Lherm et salut au soleil.

190119 (28)

190119 (31)

L’occasion de tester les gants Loffi, les gants qui sourient ! Gants très techniques, respirants, wind and waterproof. De par leur constitution, ils seront je pense trop chauds pour les températures estivales … Côté paume, les Smiley (voir photo) assurent une double fonction, ce sont également des coussins d’absorption en Poron placés idéalement sur les points d’appui forts de la main. De l’autre côté, sur le dessus, le Smiley est réfléchissant pour une haute visibilité. Le pouce est en matière éponge pour essuyer la sueur ou le nez… Ils taillent très bien, M pour ma part.

190119 (29) 2

https://loffi.cc/

The power of glove … Un automobiliste s’arrête gentiment pour me laisser passer à un croisement, je lève la main pour le saluer, sourire, il se marre. Pareil pour les cyclos que j’ai croisés l’après-midi, le matin, il n’y avait pas grand monde sur la route. Mes gants n’ont eu par contre aucun effet sur cet abruti qui voulait doubler sans aucune visibilité alors qu’une voiture arrivait dans l’autre sens et qu’il n’y avait pas assez de place pour passer, le l’ai donc bloqué … Il m’a insulté.

1,50 m, c’est la distance règlementaire pour doubler un cycliste, s’il y a un marquage au sol, cela implique donc que le véhicule 4 roues qui double empiète largement sur la voie inverse … Ce n’est pourtant pas compliqué à comprendre …

 

  


20 août 2018

200 km entre Toulouse, Montagne Noire, Ganguise et Canal du Midi

 

 

 

 

Boucle de 200 km entre coteaux, avec de superbes panoramas environnants ou plus lointains : Mezens, Sivens, Grézigne, Montagne Noire (qui mérite son nom de montagne, la boucle la traverse en transversal entre Dourgne et Saissac en passant à 770 m, un peu de dénivelé donc, même si on est loin des 1211 m du Pic de Nore), Alaric, Corbières, Pyrénées jusqu’au Canigou …
De superbes bâtisses en vielles pierres, de jolis villages, mention particulière pour le village de Saissac (je recommande La Taverne du château, très bonne table), la boucle va chercher ensuite les coteaux du Lauragais et le lac de la Ganguise, superbe site, par contre il faut chercher l’ombre …
Variété géographique et biologique : on passe d’un climat tempéré, océanique au du climat méditerranéen avec la végétation en conséquence.

À noter une portion de piste le long du canal après Villepinte, mais ça passe sans problème en vélo de route avec des roues de 700 et des pneus en 23c.
Le canal après Villefranche de Lauragais est ensuite bordé par une piste goudronnée à l’ombre.

En parlant d’ombre, et peut-être vais-je faire réagir en écrivant cela, combien sont agréables les routes bordées de platanes ! Même si je sais que percuter un platane pour un véhicule motorisé même à petite vitesse, ça peut faire très mal …

Le vent souffle fort dans le coin, même si le long du canal on le sent un peu moins …

Au niveau du C.N.E.S., prendre la cyclable qui rejoint Montaudran.

La trace : https://www.visugpx.com/MQ2bhknzmE

 

Là, je parle de longue distance, certains pratiquent l'ultralongue, voir par exemple les sites suivants :

- Chilkoot, la Compagnie des pionniers

http://chilkoot-cdp.com/

 

- La Pyreneus 360 challenge pendant la Sea Otter espagnole

http://www.thepirinexus360.com/fr/2018/pirinexus-360-challenge--134/

 

- La FrenchDivide

http://www.frenchdivide.com/

 

- Spécifique au VTT, bien sûr la MB race du Mont-Blanc

http://mb-race.com/fr/

 

- Le « top », la Transcontinental

https://www.transcontinental.cc/

 

De très nombreux raids existent, que ce soit pourt le VTT, la route ou le "all-road" (je préfère ce terme à "gravel", j'ai d'ailleurs fait une liaison chemin aujourd'hui en fin de circuit autour du lac de L'Union).

Je vous invite à lire cette rubrique de l’excellent site « BikeCafé » faisant l’éloge de l’utra courte distance :

https://bike-cafe.fr/2018/08/2oo-plutot-vingt-ou-eloge-de-lultra-courte-distance/

Chacun sa pratique !

 

 

 

200est (2)

200est (4)

200est (6)

200est (8)

200est (10)

 

200est (13)

200est (14)

200est (17)

200est (18)

200est (20)

 

200est (22)

27 juin 2014

Pays de Cocagne

 

Petit test physique entre Puylaurens , Guitalens, Vielmur-sur-Agout, Semalens et Saint-Germain-Des-prés (le vrai), en pays de Cocagne.
J’ai encore du boulot à accomplir pour récupérer le physique perdu et de nouveau « rivaliser » avec certains amis que je ne nommerai pas ici car ils feraient sinon une grosse crise de gonflement de chevilles …
Pas mal de chemins dans le coin, certains balisés (attention au balisage, même si je n'ai pas suivi un chemin donné je n'ai pas trouvé le balisage "intermédiaire" au top, mis à part les panneaux indicatifs aux croisements des routes gourdonnées quand ils étaient présents …), du sous-bois, quelques singles, un peu de cailloux, du relief, de magnifiques panoramas sur la vallée de l’Agout ou la Montagne Noire. Terrains plutot secs malgré les gros orages récents mais qui ont été très localisés, le coin ne semblant pas avoir été trop touché.

Pas de trace proposée : je suis passé plusieurs fois sur des propriétés privées ou annoncées telles (voir un article récent sur le blog dans la rubrique idées reçues), chaque fois si je peux, je m’arrête, je discute, l’accueil peut-être très convivial, parfois beaucoup moins …  Et j’ai coupé deux ou trois fois à travers champs, c’était possible la fauche ayant eu lieu.

J’ai fait mon petit selfie avec des copines rencontrées en chemin …

2014puyl (1)

2014puyl (2)

2014puyl (4)

2014puyl (6)

2014puyl (9)

2014puyl (10)

2014puyl (12)

2014puyl (14)

2014puyl (15)

2014puyl (16)

2014puyl (17)

2014puyl (19)

Posté par mastercycle à 20:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
17 novembre 2013

Boucle dans le Tarn

 

Très joli circuit sur route de 60 km entre Lavaur Graulhet et Puylaurens, vallonné. Les petites routes sont privilégiées aux grands axes (deux portions de départementales assez fréquentées après Saint-Paul-Cap de Joux et pour revenir à Lavaur), les bosses se succèdent, offrant de quoi se faire plaisir sportivement et « touristiquement », les paysages sont superbes.

Je rappelle que j’aime le vélo sous toutes ses formes, avec une évidente préférence pour le vélo en pleine nature donc le VTT, mais je prends beaucoup de plaisir aussi sur la route, et sur les champs de bosses où je suis pourtant d’un piètre niveau.

Petit coup de pub très amical pour un petit (tout petit, il y a une seule table) resto de Lavaur : le kebab « Ô petit creux », en plein centre-ville, 1 Allée Jean Jaurès (à côté du bar des Américains, au niveau du rond-point). Comme nous avons terminé un peu tard notre circuit, nous nous y sommes arrêtés avec Philippe pour nous y restaurer rapidement, la formule sandwich-frites-boisson est à 6 € (vous pouvez prendre moins et vous pouvez aussi me dire « Mais ce n’est pas diététique ! »), ils servent du kebab, des galettes, sandwiches, paninis et burgers, le cuistot est très sympa, la serveuse aussi, on a même discuté et plaisanté avec le patron lui aussi très cordial.
Allez-y  de ma part en précisant bien que deux cyclistes de Garidech plutôt bien équipés sont venus manger un samedi matin ne promettant de faire de la pub, ça ne vous donnera pas droit à réduction mais ça les fera certainement sourire.

Trace : http://www.visugpx.com/?i=1384066763

Ce circuit sur route est en fait une version sur goudron de celui que j’ai déjà présenté pour le VTT dans le même secteur, voir la trace et l’album photo.

 

 

Posté par mastercycle à 09:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
01 septembre 2012

Pays de Cocagne

lavaur (16)

Belle (et longue) journée en pays de Cocagne : circuit dans le Tarn entre Lavaur, Puylaurens, Saint-Paul-Cap-de-Joux, Damiatte, Briatexte. Un peu plus de 95 km pour sortir cette trace de 70 km (4 km de route au départ et de même en toute fin, le circuit est « améliorable » sur ces deux portions). Départ par la voie romaine qui passe à Massac-Séran et rejoint Puylaurens pour une vingtaine de kilomètres. Massac-Séran peut être d’ailleurs un très bon point de départ si vous ne souhaitez pas passer à Lavaur. Mais cette ville mérite le détour touristique …

La voie romaine qui historiquement n’a probablement rien de romain ou latin mais est très ancienne suit une ligne de crête (présentant un peu de dénivelé tout de même), bordée d’une végétation très variée à dominante méditerranéenne et offre une vue magnifique sur les coteaux de l’albigeois et la Montagne Noire. On peut aussi admirer le château de Magrin et apercevoir les Pyrénées.

Les sentiers sont bien balisés et nombreux entre Massac-Séran et Puylaurens (attention tout de même à deux ou trois changements de directions), et entre Saint-Paul-Cap-de-Joux et Briatexte, il y a de quoi prospecter. Chemins agricoles, quelques sentiers, pas de difficulté technique, attention quand même dans certaines descentes aux passages gravillonneux ou aux quelques trous piégeux, quelques bons petits raidillons … Très beaux paysages, quelques coins sauvages, pas mal d’élevage (bovins, ovins, volailles).

lavaur (19)

Attention : cette trace emprunte deux ou trois passages en espaces cultivés qui ne sont peut-être accessibles toute l’année, à éviter donc si besoin. C’est d’ailleurs pourquoi j’ai coupé la trace avant de la publier car je pense être certainement passé dans un terrain privé, à vous de faire la liaison comme bon vous semble (le plus simple étant la route).

lavaur (35)

Trace : http://www.visugpx.com/?i=1346056585

 Voir aussi l’album photo Pays de Cocagne.

lavaur (43)

Posté par mastercycle à 11:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,