28 juillet 2018

VTT autour du Grand-Village-Plage

 

 

Variante de circuits que j’ai déjà publiés, entre forêt, marais et vignoble.

Départ du Grand-Village-Plage.

Descente sur Oléron ? Oui, j’ai bien écrit descente : le circuit passe par le point le plus élevé de l’île (point naturel, sinon il vous faudra monter en haut du phare de Chassiron), à savoir le château d’eau et l’antenne émettrice de Saint-Trojan (35 mètres …). A partir de ce point, 3 descentes possibles, 1 pentue avec deux marches et en virages et 2 très roulantes.

Le circuit traverse la forêt de Saint-Trojan vers Gatseau puis passe par le Petit-Village, très joli site touristique, ensuite, il passe dans les terres autour de Dolus-d’Oléron (un peu de gourdron) pour aller rejoindre La Perroche et la passe du Treuil pour repasser dans la forêt par un joli sentier très ludique.

Quelle que soit l’heure, vous pourrez voir du gibier : lapins, chevreuils, sangliers (plutôt le soir), échassiers, etc. Des coins très natures et sauvages et quelques coins salis par l’homme façon décharge sauvage …

Je rappelle que les circuits que je publie sont des circuits qui essaient (sans prétention) de sortir des « sentiers battus » et que certains sentiers peuvent être peu fréquentés et donc présenter quelques passages avec ronces …

La trace : https://www.visugpx.com/YSEqIzzRym

 

 

Posté par mastercycle à 12:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

02 août 2017

Un clic avait suffi / Le monde est petit

Vous l’attendiez depuis un an (j’avais cliqué par maladresse et supprimé la trace), voici un circuit de 39 bornes au départ du Grand-Village-Plage, vers les marais du centre de l’île d’Oléron du côté du Chenal du Nicot et le Trillou, dans les vignes, les bois autour de Dolus-d’Oléron, près du Marais aux Oiseaux (joli sentier sinueux, « single » pour les anglophones mais je persiste à dire « balle en coin » pour « corner » et « gardien de but » pour « goal ») puis le long de l’Océan et les bois par La Perroche et la passe de la Remigeasse (joli sentier sinueux et accidenté, oui il y a du relief sur l’île d’Oléron). Une traversée de pré à faire après la coupe, elle peut être contournée sans problème si vous faites le circuit alors que les herbes sont encore hautes.
Un tout petit peu de goudron, quelques portions de pistes cyclables, la grande majorité du circuit est assez sauvage : même en pleine journée vous verrez hérons, aigrettes, chevreuils ou lapins.

Le monde est petit : j’ai rencontré sur le circuit Pierre-Yves et Pascale, amis qui apprécient l’île et y sont déjà venus.
C’est à Pierre-Yves que je dois d’avoir mordu à la passion du vélo tout-terrain en 1995, ça me rappelle plein de bons souvenirs, dont un joli séjour sur la Côte d’Azur pour participer au Roc, de belles sorties sur la Montagne Noire ou les coteaux du Lauragais au départ de Pech-David, quelques participations sportives à des randos organisées sur la région (la Birado et bien d’autres) …
Merci Pierre-Yves ! Je n’ai jamais réussi à avoir ses cannes, c’est normal me direz-vous (merci), il a commencé avant moi …

La trace : http://www.visugpx.com/nImm7KcsgC

Posté par mastercycle à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,