26 décembre 2018

Gravel vers Toulouse

Boucle de 75 km en garnotte (j’aime beaucoup ce terme employé par nos cousins d’outre-atlantique) au départ de Garidech, le long du Girou, vers Lapeyrouse-Fossat, Saint-Geniès, Saint-Loup-Cammas, Launaguet, le long des cyclables toulousaines pour aller rejoindre les Argoulets, circuit dans Balma par les sentiers ou les piétonniers, Lasbordes, Quint-Fonsegrives le long de la Saune, Lauzerville, Sainte-Foy d’Aigrefeuille, Saint-Pierre de Lages, Gauré, Nagen et les bords du Girou.

Gravel : le circuit présente pas mal de portions non goudronnées.

Circuit très agréable jonglant entre nature et agglomération. Pas de « perf », circuit fait le 26/12, les repas de Noël n’étaient pas encore bien « digérés » …

La trace : https://www.visugpx.com/QqGPDubtvv

C’était aussi l’occasion d’un test plus poussé de mon Stiff gravel customisé. Très satisfait du test : le terrain était gras par endroit, certaines portions étaient cassantes, il y avait du relief, le vélo répond bien, les roues et les gros pneus font leur boulot. J’ai choisi des pneus Hutchinson overide pour leur faible relief car je destine ce vélo à une pratique plus orientée route ou en tout cas à proportion plus importante de route et voulais donc conserver du rendement, ce que j’ai déjà constaté lors des sorties précédentes faites avec ce vélo. Pour ce qui est du chemin ou chemin cabossé même gras, le pneu accroche bien, peut patiner quand même en montée raide grasse (mais c'est normal), le confort viendra de la pression choisie.

Test très positif donc !

Je me répète : ce qui est sympa avec ces vélos de route plus compacts à gros boudins et freins à disque (j’ai du mal avec l’anglicisme Gravel), c’est que ça ouvre de nouveaux horizons dans la pratique cyclotouriste. Aujourd’hui, je suis passé sur des chemins que je connaissais mais que je ne pratiquais plus en VTT, j’ai découvert des petites liaisons non goudronnées pour rallier des routes que je connais, je me suis même engagé sur un chemin puis un labour puis un petit roncier puis j'ai fait demi-tour comme je peux faire en VTT … Je pense que c’est un super vélo pour tous ceux qui aimeraient tâter du chemin ou du hors-piste sans investir dans un VTT pur, et c’est un super vélo pour des vététistes purs qui rechignent à tâter du goudron … Et ça permet de faire plus de kilomètres qu'en VTT pur ...