31 mai 2019

Où le vent te mènera …

Ce soir, j’avais envie d’aller rouler en garnotte en semi-nocturne. Quand je roule sur route ou en gravel, je vérifie toujours d’où vient le vent, je pars en général face au vent pour revenir plus facile, ou alors vent de dos pour se faire mal au retour … Ce soir, il n’y avait pas de vent … Je me dis, tu vas longer le Girou, passer à Gragnague, prendre un chemin que je n’avais pas pris depuis un moment, puis aller pourquoi par vers Beaupuy, puis Flourens … Finalement, je suis parti vers Rouffiac, et là je me suis dit « Ça fait longtemps que tu l’as pas fait celui-là. », je suis donc remonté vers Castelmaurou. Et je me suis « Et si tu allais chercher Saint-Geniès pour faire la descente sur Launaguet et aller vers Toulouse …»
À Launaguet, je me suis dit « Et si tu allais longer l’Hers » … Alors je suis allé par là, je suis remonté vers Gratentour, et là je ne pouvais pas manquer le bois entre Gratentour et Cépet …

Arrivé à Cépet, je me suis « Et si tu allais vers la forêt royale ... ». Alors je suis allé tourner autour de Vacquiers, entre forêt et vignoble frontonnais. Et ensuite, je ne pouvais pas ne pas passer dans la forêt de Buzet …

Enfin, je devais passer aux Mortiers … Mais cela faisait un moment que je ne n’avais pas fait le chemin vers Gémil …

C’est bon de rouler sans direction précise, juste pour aligner quelques kilomètres en se faisant plaisir.

Entre chien et loup … Boucle faite en semi-nocturne, le gibier sort aux derniers rayons du soleil. Rapaces, lièvres, chevreuils …

 

La trace : https://www.visugpx.com/StuiV8PE6X

 

Petit salut à Stéphane Mi. : « Ta » flaque dans le petit bois du côté de Vacquiers est toujours là, je pense y installer une plaque commémorative de ta façon d'aborder les coins bien trempés style pilote de char d'assaut. Cyril et Pascal de la Farfelue Team sont pas mal eux aussi ...

 

G 310519 (3)

G 310519 (5)

G 310519 (6)

G 310519 (8)

G 310519 (9)

G 310519 (10)

G 310519 (16)

G 310519 (22)

 

 

 

Et c’est quoi cette nouvelle manie de rouler sur du chemin voire du tout-terrain avec des vélos de course ? C’est que se disent les vététistes que je croise quand je fais de la garnotte ou les routiers qui me voient débouler d’un  chemin très chaotique, faire un brin de route avec eux et repartir sur la gauche (ou sur la droite, ou en face) ensuite sur un autre chemin …

Si la question se pose (j’ai déjà pas mal écrit sur le sujet) c’est que ce type de vélo fait vraiment le lien entre toutes les pratiques cyclistes, toujours ce retour aux sources du cyclo d’autrefois ou du cyclomuletier avec la technologie d’aujourd’hui, je suis même sûr que tu peux te lancer avec sur une piste de BMX race et t’amuser …

Avec des roues de 700 même équipées de « gros » boudins de 38 mm, tu réapprends (ou tu apprends) à piloter, à rouler fluide, léger, quand ça tabasse. Seule limite quand même pour moi et qui justifiera l'utilsation  du VTT : la grosse caillasse.

Je me suis surpris ce soir à passer deux petits murs en 44/42 que je passe habituellement sur mon plus petit rapport en VTT, question rendement, ça envoie, attention à l’euphorie et à s’obliger à gérer sur de la longue …

 

 

 


Chris Akrigg - IN THE ROUGH

Posté par mastercycle à 22:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mai 2019

Classe verte

Une petite dédicace à mes élèves de ma classe de CM1 avec qui je viens de passer une belle semaine en classe verte à Sérénac, petit paradis pour la pratique du VTT et le travail sur l'environnement.

Et un grand merci à Pierre Arnal, Moniteur Cycliste Français, qui a encadré l'activité avec pédagogie et passion. Salut amical aussi à Thierry Jalbaud, MCF lui aussi, avec j'ai eu aussi le plaisir de travailler.

https://edu1d.ac-toulouse.fr/blogs31/prim-de-paule-cepet/category/classes-transplantees/

 

 

jeuvtt (18)

mevtt (18)

mevtt (27)

vevtt (7)

jeuvtt (25)

jeuvtt (66)

 

 

jeuvtt (78)

mevtt (18)

Posté par mastercycle à 22:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mai 2019

Alaric

 

 

Alaric Dominique

Dominique en action ...

Posté par mastercycle à 19:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 mai 2019

Sortie journée avec Marie-Louise

Sortie journée le 10 mai avec Marie-Louise et ma classe de CM1. Vivian, Jennyfer et Bruno nous rejoignent à l’école pour un circuit entre Girou et Hers.

La trace :

https://www.visugpx.com/qKrjTwj8zA

Je retrouve avec plaisir Jennyfer qui va rouler avec moi. Vivian, comme à son habitude, me demande de lui décrire le parcours qu’on va faire et nommer les communes traversées. Jennyfer semble contente d’être avec nous, malgré le nombre. Elle me dira souvent « C’est bien le VTT ! ».
Les enfants parleront avec eux tout au long du parcours, nous nous encouragerons.

10mai (43)

Dans les descentes, c’est Jennyfer qui me dira à quelle vitesse aller, comme ça fait un petit moment qu’elle n’a pas pratiqué, elle demandera à ne pas lâcher les freins. Nous aurons Quand même fait une très belle descente très technique du côté de Montberon, Jennyfer en sera contente. On s’est beaucoup parlé tout au long du parcours.

Certains passages ont été rendus difficiles à cause de la pluie : deux passages en sous-bois un peu boueux … Les crevaisons ne nous ont pas nous plus épargnés …

Dans l’après-midi, nous avons fait une halte pour goûter au foyer Marie-Louise (merci Bruno) où nous avons laissés Jennyfer, Vivian et Bruno.

Jennyfer et Vivian ont bien pédalé, la journée a été bien rempli pour tous !

 

Article sur le blog de l’école :

https://edu1d.ac-toulouse.fr/blogs31/prim-de-paule-cepet/2019/05/15/vtt-a-lecole-et-autour-et-un-peu-plus-loin/

 

 

Posté par mastercycle à 08:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mai 2019

VTT sur la Clape

J’ai déjà écrit sur le sujet sur ce blog : le Massif de la Clape est un véritable paradis pour la randonnée et le VTT.
Les sentiers sont multiples, le dénivelé est là, les terrains sont exigeants et techniques.

Une soixantaine de bornes faites sur le Massif en deux jours avec la Farfelue Team pour avoir un bon aperçu de ce qu’on peut y trouver comme « terrains de jeux ».

gruifar0519 (1)

gruifar0519 (3)

gruifar0519 (4)

gruifar0519 (5)

gruifar0519 (6)

 

Un premier circuit pour aller faire le tour de la superbe île Saint-Martin qui offre de belles vues sur les marais salans, la mer, l’étang de Campignol, l’île Sainte-Lucie ou au loin ou le Canigou.
Passage près des Goules, par la barre de l’Évêque puis la Combe de l’Abeille pour avoir une bonne entrée en matière : la caillasse est là, et le relief aussi.
On va ensuite chercher le site de la Capoulade pour une boucle. Le circuit jongle avec les parcours n°5 et 6 balisés VTT.

 

gruifar0519 (8)

gruifar0519 (10)

gruifar0519 (11)

gruifar0519 (16)

gruifar0519 (20)

J’aime bien de temps en temps jouer avec le flou en arrière-plan dans mes photos, là par contre je n’en voulais pas pour la photo de groupe que je publie quand même, je n’ai pas fais attention aux herbes qui couraient devant l’appariel photo … Certains pourront y trouver un certain style …

 

gruifar0519 (14)

 

6 circuits peuvent vous permettre de prendre beaucoup plaisir sur votre VTT à la découverte de la clape :

https://gruissan-mediterranee.com/escale-nature/randonnees-vtt/

Le plus joueur est le n°3.

 

Passage du côté du Trou de la Crouzade par les marmites et le passage taillé dans la roche.
Nous sommes ensuite montés sur le massif pour aller voir le site de la Chapelle des Auzils (interdit aux vélos, accès au site à pied) et son superbe point de vue sur la Méditerranée. Descente ensuite par des sentiers (dont certaines portions du circuit n°3) pour revenir aux Ayguades, notre lieu de séjour.

 Trace du circuit du deuxième circuit publiée ici :

 https://www.visugpx.com/LoFAgW1SUW

 

 

gruifar0519 (21)

gruifar0519 (23)

gruifar0519 (24)

gruifar0519 (27)

gruifar0519 (28)

 

Passage sous le Pech Rouge par la piste et de jolis sentiers, montée à la Vigie, proche du point culminant du massif. Nous sommes allés ensuite vers le magnifique site de Pech Redon pour deux superbes sentiers. La suite du circuit s’est pratiquement faite sur de la mono trace joueuse et technique.

Les vélos et les pilotes peuvent souffrir sur de tels terrains, assez exigeants quant au physique et au pilotage. La Farfelue aura donné sa part avec quelques chutes sans trop de gravité et un chariot de selle cassé (pas de noms).

Ce qui est très intéressant sur la Clape, c’est que les terrains sèchent très vite. Il a plu vendredi soir, samedi soir et une bonne partie de la nuite et malgré cela, nous n’avons pas souffert de la boue.

 

gruifar0519 (31)

gruifar0519 (32)

gruifar0519 (33)

gruifar0519 (34)

gruifar0519 (35)

Le week-end avait été placé sous le signe de la convivialité et de la famille par le Président à vie de la team, la Farfelue était réunie pratiquement au complet. Camp de base au camping des Ayguades, très bien placé pour son accès direct aux plages et très rapide au massif.

 

gruifar0519 (37)

gruifar0519 (42)

Le papa de Séverine (merci à lui) a concocté une randonnée à pied vers Saint-Martin le samedi matin pour les non-vététistes. Chacun a pu s’occuper à loisir tout au long du week-end. Et le groupe s’est retrouvé près des zones de barbecues et des tables communes pour les repas de midi.

Samedi soir, Philippe a réservé pour le groupe un repas au restaurant des Ayguades « Le Croq’ », très bon repas dans un lieu très convivial.

Nous n’avons pas manqué d’aller le samedi après-midi visiter le site du Gouffre de l’Oeil doux après Saint-Pierre la mer. Mention spéciale à Sylvain qui y est allé en tricyle très particulier …

 

Un bon week-end passé en bonne compagnie avec toute la Farfelue Team !

 

 

 

Posté par mastercycle à 22:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
10 mai 2019

Jour de fête

 

Posté par mastercycle à 18:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mai 2019

VTT entre Girou et Hers

Réactualisation d’un circuit que je propose chaque année à mes élèves de cours-moyen entre Cépet, Labastide-Saint-Sernin, Montberon, Saint-Loup-Cammas, Launaguet, Fonbeauzard, Castelginest et Gratentour, entre Girou et Hers.

De très jolis sentiers et "single-tracks" en sous-bois, un peu de goudron avec des pistes cyclables, quelques portions pentues, une bouffée d'oxygène et de nature aux portes de la grande agglomération toulousaine. Entre Saint-Loup-Cammas et launaguet, un superbe point de vue sur la vallée toulousaine et au loin mais si grand le site de fabrivation AIRBUS.

 

La trace : https://www.visugpx.com/qKrjTwj8zA

 

 

24 juin (124)

24 juin (282)

24 juin (283)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

jb (1)

jb (30)

jb (38)

jb (90)

jb (134)

Vtt (73)

Vtt (79)

Vtt (80)

 

 

 

Posté par mastercycle à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mai 2019

Gravel autour du bassin d’Arcachon

arachon052019 (2)

arachon052019 (4)

arachon052019 (7)

Très beau circuit en gravel autour du bassin d’Arcachon, au plus près de l’eau avec un maximum de chemins, sentiers (portions réellement tout-terrains), entre villes touristiques et pittoresques, coins plus tranquilles et nature sauvage. Certaines zones du bassin sont classées sensibles et interdites au vélo. Même si je suis intimement convaincu qu’un vététiste ne fait pas plus de dégâts sur un chemin qu’un randonneur à pied, je respecte ces interdictions, suffisamment de sentiers sont déjà interdits à la pratique cycliste. Si la zone est vraiment sensible, autant l’interdire à toute circulation, même piétonne, cela permettra d’étudier l’impact de la présence humaine dans ces zones. On se doit d’accepter notre impact malheureusement trop souvent néfaste sur la nature qui nous entoure.
Grâce au VTT et au vélo de garnotte, j’ai la chance de pouvoir fréquenter des lieux où la nature, même à la périphérie de grandes agglomérations, sait rester entière, et je suis toujours respectueux de ces lieux, restant sur les chemins existants (quand il y en a, il m’arrive de temps en temps de vraiment sortir des sentiers battus), je ne pense pas y laisser de traces néfastes ...

Je suis parti du très joli camping de la forêt du Pilat installé au bord de cette magnifique et unique dune. De vraies pistes cyclables parcourent toutes les Landes, même si le revêtement peut vieillir sur certaines. Pas de souci en gravel, ce vélo s’il est bien conçu passe vraiment (presque) partout.

J’ai d’abord essayé de suivre le chemin du littoral, impossible entre Le Pilat-plage et Arcachon, même pour des piétons. Vous avez dit « loi littoral ? » … De jolis points de vue sur le bassin, de beaux coins de verudre dans les marais et de jolies plages borderont tout le parcours.

arachon052019 (8)

 

arachon052019 (11)

arachon052019 (15)

arachon052019 (18)

Premières cabanes en bout d’Arcachon, après Le Moueng, premier sentier et dépaysement garanti à cet endroit, le circuit suivra une bonne partie du grp tour du bassin d’Arcachon. L’activité ostréicole est bien présente, les huîtres du bassin sont renommées (à juste titre), nombreux sont les ports ostréicoles typiques, notamment à la Teste de Buch ou à Gujean-Mestras. Si vous passez dans cette dernière commune, arrêtez-vous au restaurant Les Pavois (port de Larros), vous ne serez pas déçus et le site est très joli et moins touristique qu’en d’autres endroits.

arachon052019 (19)

arachon052019 (21)

arachon052019 (23)

arachon052019 (25)

arachon052019 (27)

Un superbe sentier longe le bras de l’Eyre, on se retrouve entre bassin, marais et rivière, le sentier est ensuite interdit aux vélos au niveau de la réserve ornithologique du Tech qui présente un parc d’observation bien aménagé et payant. Là par contre, ce n’est plus sensible, ou alors on ouvre un endroit au public, mais que ce soit pris en charge par les collectivités locales ou l’état pour que ce soit gratuit et vraiment accessible à tous pour faire aussi du pédagogique et on ferme totalement les endroits vraiment sensibles. La sensibisation au respect de l’environnement, comme l’accès à la culture même si ce sont deux sujets bien différents, doit être gratuite.
On passe en sous-bois pour arriver tout au bout du bassin du côté de Biganos. J’ai ensuite cherché à rester au plus près des rives du bassin, la trace traverse de superbes coins sauvages où nichent de nombreux échassiers et migrateurs. Le coin est aussi très prisé des chasseurs, de nombreuses cabanes d’affût sont installées là, circuit à éviter en période de chasse … Le site est vraiment superbe.

Après Audenge, le circuit récupère la piste cyclable qui fait le tour du bassin pour ensuite revenir au bord de l’eau.
Traversée de la très jolie commune d’Andernos-les-bains.
Pause repas au kiosque du port du Betey : un sandwich jambon-beurre, un coca et une crèpe nutella-chantilly pour garder le moral et pour 9 euros, vraiment raisonnable non ? Petit kiosque sympa en bord de plage, abrité par des pins … Ces tarifs ne seront pas aussi raisonnables en fonction des lieux que vous visiterez. On sent dans les communes touristiques et tout autour du bassin une certaine aisance … Et pourquoi pas ?

arachon052019 (29)

arachon052019 (30)

arachon052019 (34)

arachon052019 (39)

Joli passage en sous-bois en suivant le grp pour arriver à Arès.

Le circuit quitte ensuite les bords du bassin pour suivre la (longue) cyclable qui part vers le Cap Ferret et borde l’océan. Petite halte à la plage du Truc Vert pour voir l’océan.

arachon052019 (40)

arachon052019 (44)

arachon052019 (46)

arachon052019 (48)

 

Je voulais passer au superbe et très pittoresque village de cabanes de l’Herbe, j’ai donc coupé vers Le Canon et suis arrivé sur les hauts de l’Herbe. Ce village est toujours aussi authentique
et pittoresque, l’Hôtel de la plage est toujours là, j’y avais passé deux nuits il y a un certain nombre d’années avec mon épouse, on a encore l’impression de se plonger dans un film avec Jean Gabin ou Arletty quand on passe devant … Ne pas rater non plus la pittoresque chapelle Notre Dame des flots, chapelle de la villa algérienne.

 

hotel plage l'herbe

 

Chapelle_Sainte-Marie-du-Cap


J’ai poussé jusqu’au bout du Cap Ferret et traversé le site des 42ha.

Trace de 110 km publiée ici, quelques kilomètres en plus pour sortir cette trace, retour en bateau entre Cap Ferret et Arcachon (merci au batelier qui me dira qu’il montera mon vélo en dernier sur le bateau car c’est une « pépite »).

arachon052019 (50)

arachon052019 (51)

arachon052019 (52)

arachon052019 (53)

arachon052019 (55)

Magnifique circuit, très pittoresque, qui réserve de superbes passages, de quoi se faire plaisir d’abord avec les yeux, puis avec son appareil photo. Et au risque de faire rigoler les purs montagnards, ce n’est pas plat …Et encore une fois ce plaisir du temps « ralenti » : tu fais une longue en vélo, tu sais que tu vas y passer quelques heures, le temps ne s’écoule pas de la même façon … Et quand tu traverses des sites aussi beaux, tu prends le temps d’en profiter, tu ouvres grand les yeux …

Un élément à prendre en compte comme souvent en vélo : le vent ...

Le vélo de garnotte est vraiment le vélo idéal pour découvrir des sites : on n’hésite pas à quitter les routes goudronnées et le rendement est très bon sans délaisser le confort. Ce « phénomène » du gravel a maintenant quelques années, j’en ai déjà parlé sur ce blog. Son origine vient des États-Unis où de longues pistes gravillonneuses traversent nombreux états. Mais bien avant cela, moi je pense aux randonneurs cyclistes qui roulaient sur les chemins muletiers de montagne ou gravissaient les cols de montagne avant que le bitume n’y arrive.

img002

La randonneuse, avec ses porte-bagages, ses gros boudins, était un vélo de gravel.
Voilà pourquoi ce vélo n’est plus un phénomène marketing et qu’il a autant de succès : un bon vélo de garnotte rassemble plusieurs pratiques cyclistes et pourra n’être que le seul vélo que vous possèderez. Pour des circuits tout-terrains plus extrêmes (grosse caillasse), le VTT sera indispensable mais avec mon vélo de garnotte je suis déjà passé sur des terrains vraiment orientés tout-terrain sans que la machine ne bronche … On revient aux origines du cyclisme avec les technologies d'aujourd'hui ...
Attention juste à « l’euphorie » de la pratique : tu vas facilement plus vite que sur un VTT mais tu laisses quand même du jus quand c’est cassant, herbeux, moins roulant, et quand tu récupères des portions roulantes tu envoies aussi, il faut bien se gérer sur de la longue …

Un petit mot encore sur la monture qui m’accompagne sur mes sorties all roads : ce superbe STIFF Gravel personnalisé et customisé qui a toujours un très bon comportement : les vitesses passent sans problème, le groupe rival 1 complet fonctionne vraiment bien, le vélo est vif à la relance, il ne bronche pas quand ça tabasse, les roues Hope/ZTR Grail font aussi bien leur boulot. J’en suis très satisfait et comme pour mon vieux Titus, ce n’est pas ce vélo qui imposera ses limites, c’est le pilote … Des vélos comme ça, tu prends déjà plaisir en montant dessus …

 

La trace : https://www.visugpx.com/XOPZIL5w0K

 

L’album photo dédié :

http://cyclerit.canalblog.com/albums/bassin_d_arcachon/index.html