29 décembre 2018

Beau livre : Eddy

 

 

Eddy

En 2015, François Paoletti s’est lancé dans la roue d’Eddy Merckx en parcourant les 9 plus grandes classiques dans leur version de 1973 : Milan-San Remo, Le Tour des Flandres, Gent-Welvelgem, L’Amstel Gold Race, Paris-Roubaix, La Flèche Wallonne, Liège-Bastogne- Liège, Paris-Tours, Le Tour de Lombardie. Un voyage sportif et en même temps spirituel, le dialogue à distance avec le champion se transformant plus sûrement en un dialogue avec soi-même.

Auteur : François Paoletti

Éditeur : Editions Rossolis
ISBN : 978-2-940585-03-8
Format : 21 cm x 27 cm
Pages: 240 pages
Parution : novembre 2016

https://cyclemagazine.bigcartel.com/product/eddy

 

 

Posté par mastercycle à 11:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 décembre 2018

La petite reine

La petite Reine : bande-annonce officielle

Posté par mastercycle à 21:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 décembre 2018

Cantal

Cantal Coyan

Cantal, au-dessus de Vic-sur-Cère

Posté par mastercycle à 19:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 décembre 2018

Gravel vers Toulouse

Boucle de 75 km en garnotte (j’aime beaucoup ce terme employé par nos cousins d’outre-atlantique) au départ de Garidech, le long du Girou, vers Lapeyrouse-Fossat, Saint-Geniès, Saint-Loup-Cammas, Launaguet, le long des cyclables toulousaines pour aller rejoindre les Argoulets, circuit dans Balma par les sentiers ou les piétonniers, Lasbordes, Quint-Fonsegrives le long de la Saune, Lauzerville, Sainte-Foy d’Aigrefeuille, Saint-Pierre de Lages, Gauré, Nagen et les bords du Girou.

Gravel : le circuit présente pas mal de portions non goudronnées.

Circuit très agréable jonglant entre nature et agglomération. Pas de « perf », circuit fait le 26/12, les repas de Noël n’étaient pas encore bien « digérés » …

La trace : https://www.visugpx.com/QqGPDubtvv

C’était aussi l’occasion d’un test plus poussé de mon Stiff gravel customisé. Très satisfait du test : le terrain était gras par endroit, certaines portions étaient cassantes, il y avait du relief, le vélo répond bien, les roues et les gros pneus font leur boulot. J’ai choisi des pneus Hutchinson overide pour leur faible relief car je destine ce vélo à une pratique plus orientée route ou en tout cas à proportion plus importante de route et voulais donc conserver du rendement, ce que j’ai déjà constaté lors des sorties précédentes faites avec ce vélo. Pour ce qui est du chemin ou chemin cabossé même gras, le pneu accroche bien, peut patiner quand même en montée raide grasse (mais c'est normal), le confort viendra de la pression choisie.

Test très positif donc !

Je me répète : ce qui est sympa avec ces vélos de route plus compacts à gros boudins et freins à disque (j’ai du mal avec l’anglicisme Gravel), c’est que ça ouvre de nouveaux horizons dans la pratique cyclotouriste. Aujourd’hui, je suis passé sur des chemins que je connaissais mais que je ne pratiquais plus en VTT, j’ai découvert des petites liaisons non goudronnées pour rallier des routes que je connais, je me suis même engagé sur un chemin puis un labour puis un petit roncier puis j'ai fait demi-tour comme je peux faire en VTT … Je pense que c’est un super vélo pour tous ceux qui aimeraient tâter du chemin ou du hors-piste sans investir dans un VTT pur, et c’est un super vélo pour des vététistes purs qui rechignent à tâter du goudron … Et ça permet de faire plus de kilomètres qu'en VTT pur ...

 

 

25 décembre 2018

Noël

Le Père Noël est aussi cycliste (parfois motorisé) : la preuve en photos en divers lieux, en tenue ou incognito …

 

 

Joyeux Noël à tous !

 

 

p_re_no_l__5_

mini_25-decembre-2012-le-pere-noel-dans-le-quartier-50dfe30880378

PRE-NO~1

p_re_no_l__4_

p_re_no_l__2_

p_re_no_l__3_

p_re_no_l__1_

p_re_no_l

 

 

 

 

 

 

 

 

père noël

 

Posté par mastercycle à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 décembre 2018

Montagne Noire

Chaque année, je fais un petit pèlerinage VTT en Montagne Noire le premier samedi des vacances de Noël.
Rituel respecté ce matin avec Philippe Toujours en cannes et Jean-Pierre  Moi aussi ça roule toujours de la Farfelue team, Jérôme des Baltringues cépétois, Dominique le Robuste, Dominique la Machine, Manu qui aime bien les sorties saignantes, Jacques, Thierry et Eric.

Temps gris le matin, départ des Cammazes pour rallier Sorèze par le magnifique site de Berniquaut (même si le ciel était bouché), puis remontée sur le plateau par Pistre pour rejoindre Arfons par la belle descente très ludique sous la croix des Fangasses, puis passage au Lampy pour terminer le long de la rigole. Le reste du circuit suit de larges pistes, il y a bien d’autres possibilités de se faire plaisir sur ce magnifique massif. Fin de sortie sous un petit crachin.

221218 (1)

Sortie sponsorisée par BMC, c'est uniquement pour ça que Philipe a pu mettre son vélo en avant ...

 

La trace : https://www.visugpx.com/s3P1QBfSSV

 

6 VTTAE sur 10 participants, l’exclusivement musculaire a essayé de faire bonne figure. Net avantage en cas de porté et sur des longues distances … En parlant de longue distance, voici en exclusivité, c’est un scoop planétaire, le système de double batterie mis au point par une marque orange, la photo n’est peut-être de bonne qualité, mais les tests sont en cours, nous avons pu y participer, le brevet a été déposé, quand ça va sortir, ça faire du bruit ou envoyer les watts !

dble batterie

Le VTTAE n’exclut pas l’effort physique, tout dépend de la façon dont tu gères ton aide électrique. Et comme j’ai déjà pu l’écrire, que chacun se fasse plaisir avec sa pratique !

Sortie bien agréable, en bonne compagnie.

221218 (2)

221218 (3)

221218 (4)

221218 (5)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

221218 (6)

221218 (7)

221218 (8)

221218 (9)

 

 

J’en ai déjà parlé sur ce blog, une bonne diététique est importante, même en sport « amateur » : pas de charcuterie, pas de pâté, pas de fromage, pas de cannelés et autres chouquettes, bien sûr pas de bon petit Madiran et surtout pas de bière au retour à la maison …

221218 (10)

 

  

21 décembre 2018

ronce (17)

Posté par mastercycle à 15:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 décembre 2018

Nasu, un été andalou

 

 

En Andalousie, Pepe Benengeli participe au Tour d'Espagne cycliste, comme modeste coéquipier de Gilmore, le grand coureur de son équipe. Le jour où l'étape passe par sa ville natale, son grand frère, Ángel, se marie avec Carmen, son ancienne petite amie. Ce hasard apporte une motivation à Pepe pour se mettre en valeur...

Posté par mastercycle à 19:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 décembre 2018

Sport, humain, empathie

 

 

Dernière sortie en tandem avec Marie-Louise pour 2018.

Le soleil est au rendez-vous lui aussi aujourd’hui en forêt de Buzet où je retrouve Vivian et Jean-Christophe accompagnés de Bruno et Caroline.

Jean-Christophe est visiblement très content d’être là, il l’exprime de vive voix. Ce sera plus dur par contre pour pédaler … C’est d’abord difficile d’enfourcher le vélo, je lui rappelle comment faire, l’aide, il se met ensuite en place sur le vélo et c’est à mon tour avant de démarrer ensemble.
Pour varier un peu, nous sortons de la forêt et allons vers les vergers entre Buzet et Montjoire, nous ne nous attaquerons pas à la côte de Montjoire, même si Vivian et Bruno sont particulièrement « en cannes » aujourd’hui. Le tandem Marie-Louise aura encore – toujours - été victorieux dans nos petits défis physiques lors de nos rendez-vous.
Sport donc … Caroline pourra témoigner que nous ne faisons pas que de la balade …

 

DSC02372

Humain …
Les sportifs de haut niveau sont capables de se dépasser, de dépasser l’humain quand leurs exploits nous éblouissent, chacun peut aussi relever certains défis, physiques ou non, se dépasser, aller vers le sur-humain, nos sorties cultivent l’humain, nous discutons, nous partageons, nous encourageons et nous nous dépassons. Jean-Christophe le fait ne serait-ce qu’en enfourchant le vélo, Théo le fait quand il accepte de prendre de la vitesse avec moi et ensuite l’apprécie …
Humain …

Aujourd’hui, je voulais parler du mot empathie mais j’aime digresser, vagabonder dans mes pensées et vous en faire part …
Une définition, après relecture de plusieurs dictionnaires ou encyclopédies : attitude envers autrui caractérisée par un effort de compréhension intellectuelle de l’autre, excluant tout entraînement affectif personnel et tout jugement moral.

L’empathie pour moi c’est se mettre à un niveau de communication égale avec un autre en essayant de percevoir ce qu’il ressent, le comprendre, sans s’apitoyer, sans juger.

Empathie peut rimer avec sympathie, pas avec apathie, mais avec modestie.

Un mot donc pour vous souhaiter de joyeuses fêtes de fin d’année : empathie !

 

 

Posté par mastercycle à 19:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 décembre 2018

Vojo

 

vojo-magazine-volume-2-packshot-2018-vojo-paul-humbert

 

J’avais raté le numéro 1, je suis tombé un peu par hasard sur le numéro 2 que j’ai commandé et que je viens de recevoir dans ma boîte aux lettres : Le Vojo mag est tout simplement un superbe objet et un superbe magazine.

« Roule, respire, regarde », tel est la devise de ce magazine de 290 pages … De beaux articles, histoires de femmes et d’hommes, histoires de passions, histoires de paysages, de superbes photos, à ne pas manquer !

 

https://shop.vojomag.com/products/vojo-magazine-volume-2

 

https://www.vojomag.com/

 

 

 

 

Posté par mastercycle à 18:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]