« Les paroles s’envolent, les écrits restent », comme l’aurait dit le sénateur romain Caius Titus (à ne pas confondre avec l'empereur Titus).

Dans cette catégorie et bien que nous ne soyons pas encore à la période des vœux de fin ou de début d’année, je me suis fixé deux objectifs sportifs à la force du mollet pour 2019 …

Tout d’abord, je me suis inscrit à ça :

https://www.cap-orn.org/copie-de-ultra-trail-causses-vallee

180 km de VTT d’une traite entre Causses et vallée de la Dordogne avec un départ à 3h00 du matin, à faire en 18h00 max, ça fait rêver …
Je mets (je l’écris) quand même une condition à ma participation à ce raid : que la météo ne soit pas trop pas trop défavorable les jours précédant le raid …

Autre objectif écrit : rallier l’île d’Oléron par la route et les chemins en garnotte (canal de Garonne, Gironde, traversée de l’estuaire entre Graves et Royan, Seudre) sur la journée en juillet si nous partons de nouveau passer quelques jours sur l’île … Le jour du départ n’est pas encore fixé mais l’horaire oui : 0h00. Arrivée environ 18h00 plus tard pour environ 400 km …

C’est écrit ! À suivre donc …

D’autres projets sont en gestation, j’en reparlerai ou je l’écrirai sur ce blog …

Reve-de-velo

 

Il est bon d’avoir des rêves. Il est bon d’avoir des rêves et d’en atteindre, il est bon d’avoir des rêves et de ne pas les atteindre, les rêves nous guident …

Pour ce qui est de l’ordre du sport et pour ce qui me concerne, la petite reine (je ne vais pas céder à la tentation de digresser pour parler de l’origine de cette expression « petite reine »), j’ai des rêves. Certains ne seront pas accomplis (certains voyages lointains par exemple) mais ce sera sans aucun regret - j’en aurai rêvé ! - d’autres pourront l’être, comme ces projets ou défis dont je parle dans ces lignes … Et j'ai déjà roulé dans des sites dont je n'avais même pas rêvé mais qui étaient des sites de rêves, et pas forcément loin ...