26 mai 2014

jargon

mouliner

Mouliner : rouler sur un petit développement (avec un grand pignon) ; cela permet de pédaler sans effort, cela permet un assouplissement des muscles, avant une grande course ou une grande étape. Aller mouliner fait partie de l'entraînement du coureur qui ne doit pas imposer d'efforts trop violents à ses muscles.

 

 

 


 

Ne pas donner un coup de pédale : dans un groupe, ne participer à aucune action, suivre en profitant de l'effort des autres.

Posté par mastercycle à 19:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 mai 2014

Bêtes sportives ...

Cantal bêtes

Posté par mastercycle à 20:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mai 2014

À deux, c’est mieux, du concret !

Le contact avec l’Association Marie-Louise  a porté ses fruits : j’ai rencontré Bruno, l’éducateur qui s’occupe de l’activité vélo dans cette association et nous avons ensemble mis en place des actions avec mon tandem.

Nous avons un premier rendez-vous prochainement à l’association pour une présentation de mon tandem et une initiation avec un groupe de jeunes adultes..

Posté par mastercycle à 12:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mai 2014

jargon

 

selle-brooks-b-67

 

 

Préférer la selle Broocks : les selles de la marque Broocks sont toujours considérées comme le top des marques de selle, un peu comme de la haute couture. Lorsqu’on invite une personne à s'asseoir dans un café ou un restaurant, on désigne la banquette plus moelleuse en lui demandant : « vous préférez la selle Brooks » ?
 

 

 

 

 

 

 

Prendre la vitesse de croisière : pendant une course, si aucune échappée ne s'en produite, les coureurs peuvent décider d’arrêter là les attaques et se mettent à rouler « tranquillement ».

Posté par mastercycle à 19:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 mai 2014

Couserans, sente d'estive ...

Camille Juncalas

Posté par mastercycle à 19:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mai 2014

Gruissan

Quelques lignes sur ce blog pour reparler de ce magnifique site qu’est Gruissan et son Massif de la Clape, sans oublier l’île Saint-Martin qui mérite le détour à pied ou pour nous en VTT.
6 circuits balisés existent, je recommande particulièrement les circuits 3, 5 et 6.

Voici une trace d’une trentaine de kilomètres au départ du très agréable camping LVL Les Ayguades.
http://www.camping-soleil-mer.com/fr/

 

vttgru0514 (9)

 

vttgru0514 (10)

 

vttgru0514 (13)

 

vttgru0514 (16)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La trace :  http://www.visugpx.com/?i=1399663587

Mise en jambes entre les Ayguades et le village de Gruissan par la piste cyclable puis entrée dans le vif du sujet par l’île Saint-Martin qui offre de jolis sentiers, du relief et de superbes vues sur les salins, la mer ou les Pyrénées. Boucle ensuite sur la Capoulade avant de rejoindre la Clape par la Crouzade, passer sous les Auzils pour enchaîner de superbes singles. Circuit fait avec Xavier, terrains très caillouteux (on y vient aussi pour ça), du relief avec de petits raidillons et des descentes assez techniques. Content pourt ma part de retrouver quelque peu mes "jambes" ... Et même si je suis encore assez fatigué, ça fait du bien moralement de retrouver quelques sensations sur le vélo.

 

vttgru0514 (19)

 

vttgru0514 (22)

 

vttgru0514 (23)

 

vttgru0514 (28)

 

Vous pourrez prendre le temps d’observer les magnifiques flore et faune du secteur, peut-être apercevoir un Aigle de Bonelli ou un superbe spécimen de lézard ocellé …

 

vttgru0514 (31)

 

On peut aussi partir vers Fleury et le gouffre de l’Oeil-doux, revenir par Armissan, l’Hospitalet et Pech-Redon pour faire le tour complet du massif pour une soixantaine de kilomètres. Trace d’une partie de ce circuit effectuée en 2013 :
http://www.visugpx.com/?i=1399664964

Posté par mastercycle à 22:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
05 mai 2014

chat (6)

Posté par mastercycle à 19:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mai 2014

Porté (long) vers le Bouirex

Porté Bouirex

Posté par mastercycle à 19:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mai 2014

Malgré mes soucis de santé actuels et la météo peu favorable, j’essaie de faire du vélo ou plus exactement de m’y remettre tout doucement car avec mes 5 kilos perdus au vu de ma morphologie, c’est du muscle que j’ai perdu et que je dois récupérer, et c’est dur ...

J’ai pu tester le tandem en conditions avec Hugo, c’est une bonne machine, bien conçue et bien équipée.

J’avais lancé, parallèlement au projet participatif pour acheter le tandem, mes démarches pour trouver des liens et des partenaires pour mon objectif associatif : rouler avec des personnes handicapées.
J’avais contacté 3 associations, écrit au comité handisport départemental, etc.
L’I.J.A., Institut des Jeunes Aveugles à Toulouse, semble ne plus proposer d’activités autour du vélo : l’institut n’a pas répondu à mon courrier et un ancien éducateur qui avait monté une activité vélo que j’ai contacté m’a dit que cette activité ne semblait plus à l’ordre du jour pour cette association.
Une association m’a contacté par le biais du comité handisport, l’Association Valentin Haüy, association qui œuvre pour les mal ou non-voyants, mais cette association roule exclusivement sur route et ne semble pas attirée par le VTT …

J’ai eu un contact très cordial et intéressant avec l’E.S.A.T. (Établissement et Service d'Aide par le Travail ) Château Blanc à Toulouse, et l’association Pyrhando http://pyrhando.fr/.

Je l’ai déjà écrit ici, j’ai eu aussi l’opportunité de rencontrer des membres, bénévoles ou professionnels, de l’association Marie-Louise, qui accueille des jeunes et adultes handicapés ou polyhandicapés, contact chaleureux, concret et visiblement intéressé et intéressant. Je dois rencontrer prochainement des éducateurs qui s’occupent de vélo dans cette association pour voir comment œuvrer ensemble et créer un lien intéressant autour de mon tandem.

Mis à part ces deux contacts avec Château Blanc et Marie-Louise, simples et cordiaux, qui devraient aboutir à des choses intéressantes, j’ai quand même l’impression qu’il faut passer par des espèces de « réseaux » qu’il faut arriver à pénétrer … Je pensais la demande existante de façon plus « directe » ou « simple », c’est dommage quand on parle de handicap et quand on voit le travail qu’il reste à faire dans notre société pour l’accepter et s’adapter, et le manque de bénévoles dans les associations.

Pérégrinations associatives à suivre donc …

 

 

 

Posté par mastercycle à 15:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]