26 septembre 2011

Cap sur l'Alaric !

Une première bien réussie !

Cela faisait quelques temps qu’un ami qui a un chalet dans un camping là-bas, Jean-Marie, m’avait proposé de passer un week-end dans les Corbières, du côté de Ferrals-Les-Corbières, pour aller rouler autour de l’Alaric. Nous avons profité de la rando-raid fumade VTT organisée par le club de Lézignan pour nous offrir ce week-end dédié à nos montures … Ainsi qu’à deux parties de  pétanque mémorables … Rendez-vous donné au camping le Pinada (très sympa) samedi en fin de matinée. Philippe et Hugo font la route avec moi, Jean-Marie nous attend là-bas avec Patrice.

Samedi nous avons fait un petit tour de mise en bouche entre Ferrals et Villerouge la Crémade : une vingtaine de bornes « faciles » sur des pistes forestières au milieu de la Garrigue, des chênes verts, des pins et des vignobles … De belles vues sur l’Alaric ou les Corbières.

pina (4) 

Dimanche matin, réveil très tôt pour aller à Lézignan pour participer au raid Fumade. J’avais prévu de partir sur le 65 km, avec Philippe, pendant que Jean-Marie et Hugo tenteraient (ce genre de manifestation était une première pour eux aussi) le 45. Départ sous un ciel couvert mais pas menaçant, premiers kilomètres très agréables et très beau circuit dès les premiers coups de pédale : grande variété de terrains (pistes, singles, terre, caillasse, végétation, …) et superbes paysages. Les difficultés physiques et techniques se présenteront juste avant le premier ravitaillement et après … Bonne ambiance aussi, juste un ou deux abrutis qui se croient en compétition et qui ont envie de jouer des coudes, ils n’ont rien compris.

Je me suis engagé sur la boucle du 65 km, pas de regret pour la magnifique descente véritablement taillée dans la végétation (dont une forêt de buis) alternant trace en terre, caillasse, pif-pafs, murs de pierres, marches, … De l’enduro comme diraient certains, mais c’est ça le VTT, beaucoup oublient qu’on l’a d’abord appelé vélo de montagne … Un sacré boulot réalisé par l’organisation sur cette trace !

Balisage au top, ravitos conséquents, organisation au top aussi, j’ai pu bien tester car m’étant engagé assez tard sur la boucle du 65, j’ai été récupéré par la voiture balai (ça met un peu la pression de prime abord, tu te dis que tu as vieilli …) constituée de deux gars super sympas, avec de sacrées cannes et de beaux vélos (Merlin XLM, on a pu discuter titane en pédalant, mon Titus ayant fait copain avec les deux Merlin) … Ils ont eu la délicatesse de me laisser monter seul de façon à pouvoir descendre de vélo et pousser pendant un bon moment dans la plus grosse montée (dans la caillasse) de la journée et de m’attendre en haut … Merci les gars ! Il y a quelques années, j’aurais mieux suivi mais je ne voulais pas non plus me mettre dans le rouge, j’ai l’habitude de rouler longtemps mais peinard, donc je ne me faisais pas de souci et j’avais appareil photo et caméra pour faire un peu de tourisme.

raid (25)

Du beau et du dur donc au programme. Je m’y attendais un peu, ayant participé dans le passé plusieurs fois à la Birado, aux Camins ou à la Garoutade pour ne citer que les randos « dans le coin ». Seule déception pour moi mais à bien y réfléchir j’ai quand même eu un sacré coup de bol, j’ai été obligé de finir par la route près de Foncouverte suite à une casse de cintre … Coup de bol car c’est arrivé dans une petite montée suite à une réception appuyée, tu te retrouves avec un bout de guidon dans la main gauche qui n’est plus solidaire du reste, gag … Gag aussi ensuite pour essayer de rouler avec la main gauche au ras de la potence et les commandes gauches qui pendouillent. Mais sur le goudron, ça n’a pas posé problème ...

Je reviendrai donc pour finir vraiment le circuit ! Petit bonjour amical à Marcel sur son YETI et son pote avec qui nous avons roulé un bon moment.

Bravo encore à l’organisation pour cette très belle rando à classer parmi les incontournables !

Et merci à Jean-Marie qui nous a fait venir là ce week-end !

Voir album photo et vidéos

raid (32)

 

Posté par mastercycle à 22:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 septembre 2011

Ceci n’est pas une publicité mensongère !

Si vous avez acheté ou si vous achetez le magazine BIKE (magazine très bien fait d’ailleurs !) n°103 d’octobre 2011, si vous lisez la page 12 à la rubrique « Montage », que vous la découpez correctement pour preuve, que vous la pliez en deux et la glissez dans une enveloppe adéquate format A5 affranchie suffisamment et que vous y joigniez dedans 10 € , je vous rembourse le magazine par retour de courrier, me contacter si intéressé.

bike

 

 

Posté par mastercycle à 22:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 septembre 2011

Danny Mac Askill encore ...


Danny Macaskill Industrial Revolutions

Posté par mastercycle à 01:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 septembre 2011

Ariège

Descente de la Core par le Larrech sur Engomer.

 

Ce circuit, en tout cas pour la descente jusqu’à Engomer, est un « classique » du coin et nécessite une navette. Départ sur la piste forestière du Larrech juste en dessous du Col de la Core (y passer ainsi qu’au Lac de Bethmale juste en dessous si vous ne connaissez pas le coin). Environ 4 km de montée douce avant de basculer sur le col du Larrech (superbe lieu quand il n’y pas trop de 4x4 garés un peu partout et donc n’importe comment) et d’entamer les « festivités » (plus de 10 bornes de descente). Parcours très ludique (et accessible à tous même si certains passages méritent l’appellation « technique », chacun peut y passer à son rythme ou sa façon) et très varié jusqu’à Engomer, de nombreuses variantes possibles. Romain à qui j’ai fait découvrir le circuit ce jour-là peut en témoigner !

La trace continue par une liaison pas forcément connue vers Audressein puis vers Argein (connue et balisée) et Villeneuve.

 

http://www.visugpx.com/?i=1314088609

 

Larrech (3)

 

Posté par mastercycle à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 septembre 2011

Travis Pastrana


travis pastrana et sports extrem

Posté par mastercycle à 22:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 septembre 2011

Entre Ger et Bellongue

Très belle (et longue, voir le dénivelé) liaison entre Ger et Bellongue : départ du Mourtis par la piste forestière d’Artigascou, descente dans la vallée du Ger en « jonglant » autour de la forestière, plusieurs traces très ludiques (et pentues, il en manque au moins une sur cette trace enregistrée) permettant d’éviter la monotonie de la piste.

On roule ensuite à flanc de montagne sur piste puis goudron pour aller rejoindre le lieu-dit du portillon avant de basculer en amont du Col de Portet d’Aspet. Plusieurs possibilités s’offrent alors à vous. J’ai choisi ce jour-là la version « j’en veux ancore » avec long poussé ou porté vers le Col de la Bène et le Puech. Panorama à 360° de toute beauté sur la chaîne et le piémont.

Je voulais ensuite rejoindre le Col de L’Herbe Soulette pour aller cherche les Cols de Nédé et de la Croix par les estives. À cause de l’horaire et comme je n’avais pas pris le matériel pour rouler la nuit, je suis descendu sur la Bellongue vers Saint-Lary pour monter vers le très joli village de Galey et son superbe calvaire. Le parcours se termine à flanc de Bellongue nord rejoindre Buzan et Villeneuve.

 

Trace en accès. Je rappelle ma « philosophie » à propos des traces récupérées sur internet : c’est super pour découvrir de nouveaux coins mais il faut auparavant bien étudier le circuit sur son ordinateur pour vérifier les dénivelés et les variantes ou échappatoires possibles.

 

gerbell (10)

Posté par mastercycle à 10:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]